Gatroun - votre serviteur

Comme je le dirai plus tard nous ne disposons pas de voiture, le chameau est notre seul moyen de déplacement. En général, pendant les longs trajets, les militaires marchent beaucoup à pied le chameau portant uniquement les "bioums" (bagages, ravitaillement guerbas, armes ,ustensiles de cuisine etc.).
Il faut préciser que le chameau est la propriété du militaire et il a tendance à le ménager, souvent un peu trop à notre goût.
Néanmoins, il convient de surveiller ces animaux car ils sont plus fragiles que l'on ne pense.
Le chameau est bien adapté à la vie dans le désert. Combien de temps peut-il rester sans boire? Cela dépend
de la température ambiante
de la nourriture
de l'effort fourni
Le dromadaire peut supporter les températures élevées des régions arides, en raison de plusieurs facteurs.

Son pelage épais et isolant le protège de la chaleur et évite une déperdition d'eau.

Il a la faculté d'élever sa température corporelle de 34° à environ 41° ( température à laquelle commence la sudation) ce qui diminue le stockage de la chaleur reçue du milieu ambiant. Les calories stockées sont libérées pendant la nuit lors de la chute de la température et sans dépense d'eau.

Il présente peu de polypnée thermique, évitant ainsi une déperdition d'eau par les poumons ou par la bouche.

Il présente aussi l'énorme avantage, de pouvoir supporter une importante déshydratation, environ 30% de sa masse corporelle.
Résultat, le dromadaire peut théoriquement rester six jours sans boire dans les pires des conditions.

Déshydraté, le dromadaire est capable d'absorber en une seule fois et en très peu de temps un volume d'eau égal à 30% de sa masse corporelle, en somme il est capable de rétablir en quelques minutes son équilibre hydrique ce qui tuerait n'importe quel animal autre que déserticole.

Il est peu difficile pour sa nourriture, il choisit lui même les plantes suivant la saison parmi celles qui altèrent et celles qui désaltèrent. Bien nourri il peut fabriquer près de deux cent kg de graisse ce qui lui permet de rester longtemps sans manger.
Oui le dromadaire est bien adapté à la vie dans le désert, il n'a pas besoin de" naïls" pour marcher, ses pieds plats et larges lui permettent de ne pas s'enfoncer dans le sable, il n'a pas besoin non plus de "chèche" pour protéger ses yeux sa bouche et son nez, de longs cils très fournis et des naseaux plats font l'affaire.
Personnellement je ne me souviens pas lors de mes sorties avec les militaires, avoir poussé les bêtes à fond, nous économisons l'eau pour pouvoir en offrir de temps en temps une " menassa " à nos chameaux et si nous trouvons quelques touffes de " drin " nous nous arrêtons.
Les mammifères régularisent leur température corporelle soit par sudation soit par halètement (polypnée thermique) soit par les deux à la fois.

Polypnée thermique - Respiration accélérée qui active l'évaporation d'eau par les voies pulmonaires et entraîne une déperdition de chaleur rétablissant ainsi la température normale, s'observe très bien chez le chien.
.guerbas - outres faites en peau de chèvre et destinées à conserver l'eau.
Menassa - ustensile de cuisine qui sert à tout, à préparer la "chorba", à recueillir l'eau de la guerba, à faire des ablutions sommaires, à donner à boire au chameau etc.
naîls - nu- pieds à semelle très large, très utile pour marcher dans le sable.
Chèche - espèce de foulard très long et très large (je porte le chèche sur la photo).
Drin - herbe qui sert de fourrage aux Chameaux.