" TOBOL DES DJENOUNS "

Cerisier parlait du " tobol des djenouns " ; Madame Bernezat, dans son récit de la traversée de "l'égédé" de Mourzouk, paru sur le journal " La montagne", décrit très bien le phénomène et parle du "tambour des sables"; Monsieur Tourreilles, Webmaster du site "sahariens", est plus poétique et parle du " chant des dunes". Tous les deux le décrivent comme un bruit sourd semblable au grondement du tonnerre ou au vrombissement d'un avion . A l'époque avec Jean nous pensions que ce phénomène était encore un effet de l'électricité statique . Nous radios, connaissions bien les multiples effets de l'électricité statique qui par vent de sable rendaient, du moins à Gatroun, toute liaison radio impossible, en effet nous n'entendions dans nos récepteurs qu'un crépitement de mitrailleuse. Nous avions interrogé nos militaires sur le Tobol des djenouns mais ils avaient été peu diserts et visiblement ils n'aimaient pas ce sujet là. Personnellement je n'ai jamais entendu le Tobol ni dans l'Edeyen de Mourzouk ni dans les dunes de l'erg oriental proches du champ pétrolier de Rhourde el Baguel. D'après ce que j'ai pu lire le phénomène ne se produit que lorsque il y a un déplacement de sable provoqué soit par le vent soit par le passage de véhicules ou d'une caravane. Des chercheurs se penchent sur le problème et plusieurs théories sont proposées.

A lire " La traversée de l'Ègédé de Mourzouk " par Madame Bernezat sur le journal La Montagne&Alpinisme N° 197 - 3 / 1999. Club Alpin français : 24, avenue Laumière - 75019 Paris - Tel : 01 53 72 87 15 .