GATROUN 2005

PHOTOS  DE  PHILIPPE  LABORIE

Depuis longtemps je parcours tous les sites concernant Gatroun ou El Katrun pour essayer d'établir un lien avec ce petit coin du Fezzan que nous n'avons jamais oublié, c'est ainsi que j'ai appris que le fort avait été transformé en hôtel ou en un espèce de caravansérail destiné aux gens de passage mais tout comme pour Sebha, pas de photos. Et puis est survenu le mail de Philippe Laborie avec ces photos de Gatroun, je m'empresse de les mettre sur une page que je dédie avec tous nos remerciements au grand voyageur qu'est Philippe Laborie.
Ci- dessus le fort côté Est, rien n'a changé si ce n'est le revêtement. De notre temps il était plutôt gris car il était fait en " tin".
À gauche et à droite c'est le fort côté Nord, il y a deux renforcements qui n'existaient pas en 1950, Le portail et les canons ne sont plus du tout les mêmes.
À gauche, le village , il semble se trouver à la place de l'ancien, le terrain, devant, a été remodelé mais il semble qu'il reste encore des anciennes maisons.
À droite rien ne nous rappelle le Gatroun de 1950, plus de palmiers mais des fils électriques
Mais où sont passés les palmiers qui faisaient de la palmeraie de Gatroun une des plus belles du Sahara?
À gauche le bâtiment côté Nord. À droite, l'intérieur de ce qui était notre Fort en 1950, a part la parabole et le puits, pas de changements notoires. 55 ans après, j'éprouve une certaine émotion en regardant ces photos et je ne peux m'empêcher de penser à l'année entière que j'ai passée entre ces murs.
Intérieur du bâtiment, un puits a été creusé au milieu de la cour, nous, nous avions Fathma Mouya qui nous ravitaillait en eau. Sur ce point on peut constater un certain progrès.
Net progrès également en ce qui concerne l'agencement des pièces en 1950 nous ne disposions que d'une simple natte disposée à même le sable.
À droite, photo de la plaque qui indiquerait les caractéristiques et la provenance du canon.
Autour du fort des groupes électrogènes qui semblent être à l'abandon
Route qui mène à Gatroun.
En 1989 lorsque Philippe Laborie l'emprunta pour la première fois elle était en excellent état.
Aujourd'hui elle parait très dégradée.

 

Rappel de quelques vues de Gatroun prises en 1949/195

À gauche, le fort façades Est et Nord.

À droite intérieur du fort.
À gauche, le Fort côté Sud.

À droite l'entrée du fort, je prends le soleil.
À gauche, le village de Gatroun, tel qu'il était en 1950.

À droite, intérieur du fort.

À gauche, le Fort, façade nord.

À droite, Boudoya devant un des canons.

À gauche, El baghi, zéribas dans la palmeraie.

À droite, vue de la tour nord sur l'Edeyen.

Départ de prisonniers pour Mourzouk.

 

À droite, arrivée du ravitaillement, ( nous étions ravitaillés tous les trois mois).

À droite, de gauche à droite, Mohamed ( Chaouch), Boudoya, Abdesselem,votre serviteur, Kepchi, Mohamed Kori, Haddad , Habib.

À droite, votre serviteur avec le policier, Habib.

À gauche, petits vendeurs de tobogs. Le deuxième enfant à partir de la gauche est, Amor ,
le fils de Saïda.

À droite, fathma mouya qui est chargée de ravitailler le fort en eau.

À gauche, vue du village de Gatroun en 1950

À droite, vue sur l'Edeyen en direction de Mourzouk.
À gauche, arrivée de toubous,on
peut distinguer Kepchi à l'extrème droite et habib au centre.
À droite, arrivée de toubous également, au centre Chambret entouré de kepchi et Abdesselem, à gauche du groupe, de dos, le chaouch et Habib.

J'ai voulu placer côte à côte des photos de 2005 et de 1950 de manière à ce que l'on puisse se rendre compte
des changements qui se sont produits à Gatroun comme dans tout le Fezzan.

Note : Tin -roche sableuse que l'on trouve à gatroun et qui mélangée à l'eau donne une sorte de ciment dont on enduit les murs

Amateurs de belles photos je vous conseille de visiter le site de Pilippe Laborie : Expediton Ténéré Moto
http://expeditionteneremoto.net

 

Retour haut de page / Retour index / Retour page d'accueil (sans cadre)
Retour page sans cadre

  Cliquer sur "Page sans cadre" et utiliser F11 pour voir plein écran.


Dernière mise à jour le 30/09/2004 à 13:00
© 2003 Jean Soupene
Tous droits réservés.
Autour