PAGE D'ACCUEIL

 

Le 17 juin 1950, venant d'Ouargla j'arrive à Sebha; Je suis affecté au réseau radio du territoire militaire du Fezzan.

Géographie - Le Fezzan est une région traditionnelle du sud Ouest de la Libye sa superficie est d'environ 800000 km2, grosso modo on distingue trois plateaux, l'Ajjer, l'Akakus et le Messak, trois Wadis(dépression , vallée), dirigés est ouest, le Wadi el Agial au centre, le Wadi esc Shati au nord, le Wadi Berguig au sud. Les ergs d'Oubari, de Mourzouk, Tanezouf, Titersine,Rebiana et les montagnes du Dohone forment les limites du Fezzan.

Population - En 1950, le Fezzan est avant tout une zone de contact entre Arabes, Touaregs, Berbères et Toubousdu Tibesti. Les sédentaires sont des gens paisibles ils sont agriculteurs, éleveurs ou commerçants, ils sont noirs pour la plupart, beaucoup sont encore des esclaves. Les nomades sont sur le pourtour, à l'ouest la lisière est Touareg Ajjer, au nord dans le Shati des Arabes provenant des tribus tripolitaines se déplacent par intermittence, ils sont assez nombreux et peuvent être belliqueux. Au sud quelques toubous semi-sédentarisés se déplacent souvent entre la région de Tidjéri et leur Tibesti natal. Nos relations avec les populations locales sont excellentes.

Situation politique - Elle est compliquée. En 1950 l'empire colonial Africain est intact, le Fezzan avec sa chaîne d'oasis qui s'étend du sud tunisien jusqu'aux frontières du Tchad constitue une excellente couverture pour le Sahara français et pour les colonies du Tchad et du Niger. Alors que l'on pense que l'O.N.U s'apprête à accorder l'indépendance à cette ancienne colonie italienne, l'état-major souhaiterait conserver quelques bases.
Sebha , la capitale administrative, est située au centre du territoire. Au nord la subdivision du Shati ou de Brak , au centre celle d'Oubari ou de l'ouadi el Ajal qui conduit directement à Sebha, au sud celle de Mourzouk qui se prolonge jusqu'aux frontières du Tchad et du Niger. L'organisation du réseau radio correspond aux divisions administratives, le centre principal est Sebha qui a des liaisons extérieures avec Alger, Tunis, Ouargla et intérieures avec les cinq postes permanents qui sont Oubari, Brak, Mourzouk, et Gatroun. Gatroun, du fait de sa position, a des liaisons extérieures avec Zouar (Tchad), Dirkou et Madama(Niger).

 Utiliser F11 pour voir plein écran

Retour haut de page  / Retour page d'accueil (sans cadre)


Dernière mise à jour le 30/09/2004 à 14:34
© 2001 Jean Soupene
Tous droits réservés.

Vous avez été

à visiter ce site depuis le 20 Aoùt 2003